Mais au fait, c’est quoi une tendinite ?

 

Le terme tendinopathie ne vous dit rien ? Peut-être connaissez-vous mieux le mot « tendinite » ?

Mais au final quelle est la différence ?

Si on décompose le mot tendinite, on a « tendon » et le suffixe « ite » (en grec ῖτις). Ces trois dernières lettres à la fin d’un mot signifie qu’il y a une inflammation, comme par exemple trachéite, sinusite, otite, méningite, cystite, pharyngite, et encore beaucoup d’autres.

Donc, cette douleur que vous pouvez ressentir au niveau du tendon serait une inflammation de celui-ci ? Et bien non, c’est ce qui a été pensé pendant longtemps et c’est probablement encore ce que vous entendez autour de vous. C’est pour cela qu’on l’appelle maintenant la tendinopathie (= pathologie du tendon).

Mais avant de rentrer dans le vif du sujet, il faudrait d’abord expliquer ce qu’est un tendon et quel est son rôle, de manière résumée :

  • Le tendon est la structure qui relie le muscle à l’os.
  • Il est constitué de fibres de collagène et d’une matrice (une sorte d’enveloppe) qui les entoure.
  • Il transmet la force des muscles sur les membres du corps.
  • Il permet la stabilisation des articulations.Tendon-structure.pngAchilles-tendon

Prenons un exemple connu : le tendon d’Achille doit pouvoir absorber une grande quantité de force et pouvoir la transmettre (un peu comme un ressort), lors de la marche, de la course, etc. [1]

Comment le tendon se blesse-t-il alors ? Une blessure survient lorsque la charge qu’il doit supporter, ainsi que la fréquence des contraintes amenées sur celui-ci dépassent ses capacités résistives. On peut décrire deux situations assez différentes : les lésions de surcharge (dégénérative) et le traumatisme.

Il est aussi important de savoir que beaucoup d’études ont mis en avant qu’il n’y avait pas systématiquement d’inflammation [2; 3; 4; 5]. Cela a été mis en évidence grâce à des biopsies et à des prélèvements lors de chirurgie.

« Si ce n’est pas une inflammation, pourquoi est-ce que j’ai mal, et qu’est-ce qui se passe ? »

Plusieurs choses ont été mises en évidence (liste non exhaustive) :

  • Désorganisation des fibres et de la matrice du tendon
  • Dégénérescence des fibres de collagène
  • Présence de cellules qui ne devraient pas être là (avec des noms compliqués)
  • Echec du phénomène de guérison
  • Présence d’une néo-vascularisation

On observe donc un changement dans la manière dont est perçue cette pathologie : on utilise plutôt le terme tendinopathie, et l’hypothèse de la dégradation de la nature du tendon est préférée à l’hypothèse inflammatoire.

On décrit classiquement quatre stades de gravité :

blazina.png

En partant de là, on commence à comprendre la manière dont il faudra rééduquer ces tendons !

  1. Tendinopathie aiguë :
    • Dans un cas de tendinopathie aiguë (récente), le repos RELATIF est la première chose à faire. Un repos relatif n’est pas synonyme de ne plus rien faire. Le but est ici d’arrêter (ou modifier) le geste, le mouvement ou l’activité qui abîme le tendon. En effet, un repos total va augmenter la faiblesse du tendon.
  2. Tendinopathie chronique :
    • Lorsque cela va mieux ou dans le cas d’une tendinopathie chronique, l’accent est mis maintenant sur des thérapies et exercices actifs dont le but est de restaurer la nature du tendon, de l’aider à se réorganiser. Pour ce faire, les exercices et thérapies actives doivent être utilisés pour améliorer la résistivité, l’extensibilité et amener le tendon à supporter des charges sans être lésé.
  3. Traitements actifs :
    • Pour cela, de nombreux types d’exercices de « musculation » sont utilisés et doivent être la partie principale que votre thérapeute propose.
  4. Traitements passifs :
    • Les traitements « passifs » comme les ultrasons, l’électrothérapie, les lasers, les ondes de choc, les massages, etc ; peuvent être utilisés en tant qu’adjuvant et ne doivent pas être la partie principale du traitement. [6; 7; 8]
  5. Les infiltrations :
    • Les infiltrations n’ont que des effets à court terme sur la douleur et peuvent affaiblir le tendon par la suite.

Un bilan précis et personnalisé devra être réalisé par votre thérapeute dans le but de cibler votre souci le plus précisément possible, car toute personne étant différente, le traitement ne devrait pas être le même pour tous.

Le traitement par exercices doit être effectué de manière très progressive de sorte à ce que le tendon puisse se réhabituer à subir des tensions petit à petit. Ce qui peut parfois prendre du temps (jusque’à 3 mois) pour pouvoir récupérer complètement.

Soyez patient et courageux, et vous viendrez à bout de cette tendinite tendinopathie.

Et vous, qu’avez-vous reçu comme traitement pour une tendinopathie ?

A la prochaine 🙂

Stéphan Hellin, avec la collaboration de Michael Philippe (kinésithérapeute et thérapeute manuel au Luxembourg)

Pour voir les autres articles déjà sortis, c’est par ici.

Sources :

[1] « Grieve’s Modern Musculoskeletal Physiotherapy » Jull G, Moore A, Falla D, Lewis J, McCarthy C, Sterling M

[2] « Lateral epicondylalgia I: a review of epidemiology, pathophysiology, aetiology and natural history. » Vicenzino B, Wright A

[3] « Substance P and calcitonin gene-related peptide expression at the extensor carpi radialis brevis muscle origin: implications for the etiology of tennis elbow » Ljung BO, Forsgren S, Friden J

[4] « Current Concepts Review Tendinosis of the Elbow (Tennis Elbow) CLINICAL FEATURES AND FINDINGS OF HISTOLOGICAL, IMMUNOHISTOCHEMICAL, AND ELECTRON MICROSCOPY STUDIES* » BARRY S. KRAUSHAAR, M.D.†, EMERSON, NEW JERSEY, AND ROBERT P. NIRSCHL, M.D., M.S.‡, ARLINGTON, VIRGINIA

[5] « Patterns of failed healing in tendon injhttp://www.physio-pedia.com/images/d/d1/Tendon-structure.pngury ». In Nirschl R

[6] « Lateral Epicondylalgia – a musculoskeletal perspective » Vicenzino B

[7] Bisset LM, Vicenzino B. Physiotherapy management of lateral epicondylalgia. J Physiother. (2015)

[8] Micheal F. Joseph, Craig R. Denegar Treting tendinopat perspective on anti-inflammatory intervention and therapeutic exercice; clinical sports med 2015

[9] http://www.physio-pedia.com/Tendinopathy

[10] http://www.physio-pedia.com/images/d/d1/Tendon-structure.png

 

 

 

 

 

 

Publicités

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s